Des joints bien faits ne déterminent pas seulement l’aspect de la façade, mais ils déterminent également dans une large mesure la durabilité de cette façade. Des déchirures et des fissures dans le jointoiement peut causer des problèmes d’humidité, mais aussi d’autres problèmes. Dans cet article, on parle entre outres de l’utilité du rejointoyage, de la méthode du rejointoyage.

L’importance du rejointoyage

Il y a deux raisons pour lesquelles le rejointoyage est important. Premièrement il y a l’aspect esthétique. Une façade bien jointe est beaucoup plus belle qu’une façade craquelée ou déchirée. Deuxièmement le rejointoyage est bien important vu que les joints protègent la façade contre des influences atmosphériques.

 

Des aspects esthétiques
Les joints de la façade déterminent dans une large mesure l’aspect de cette façade. L’aspect de la façade ne dépend pas seulement de la couleur du joint, mais également de la manière sur laquelle le joint est placé. C’est peut être difficile à croire, mais il y a au moins douze différentes manières pour finir un joint et chaque finition donne un autre aspect à la façade. Il y a en plus différents mortiers de joint et chaque mortier de joint a ses caractéristiques typiques. Un tas de connaissances des produits et de l’expérience pratique sont nécessaires pour faire le rejointoyage.

 

Protection de la façade
Certains propriétaires des maisons croient que des fissures et des déchirures dans les joints ne sont pas tellement graves et que les joints ont seulement un but esthétique. C’est alors une grande méprise. Les joints sont en effet mis en place pour protéger la maçonnerie et la façade contre des influences atmosphériques. L’humidité est alors le plus grand malfaiteur et surtout en cas de froid glacial, la gelée peut causer des dégâts à la façade. Des bons joints prévoient l’infiltration de l’humidité dans la façade. Si vous avez de l’humidité dans vos murs qui a été causé par l’humidité décisive, le rejointoyage ne suffira pas et vous devez tout d’abord résoudre le problème d’humidité. Vous trouvez plus d’informations sur humidité ascensionnelle sur le site web humidite-expert.be.

 

Rejointoyage: méthode et préparation

On commence le rejointoyage le plus souvent en enlevant les joints usés. On essaie en plus d’enlèver les mauvais joints érodés le plus profond que possible sans causer des dégâts à la maçonnerie. Ensuite, on ravale toute la façade de sorte que toute la poussière, tout l’encrassement et tous les restes de joint soient enlevés. Il est important d’effectuer le travail préparatoire avec beaucoup de précision de sorte qu’il y ait peu de risque que les nouveaux joints se détachent après un certain temps. Une fois que le mur est propre, on peut commencer avec la mise en place du mortier de joint.

Utiliser quel mortier de joint pour faire le rejointoyage?

Il est toujours important d’utiliser le mortier de joint correct. La composition du mortier de joint dépend des exigences auxquelles le mortier de joint doit satisfaire. En changeant les proportions de ciment, de sable et de chaux, vous pouvez atteindre différents types de dureté. Par faire usage de différentes techniques de joint, on peut créer environ douze types de joint. Quelques exemples sont le joint creusé, plat, saillant, crêté et tamponné. Le joint plat et fermé est le joint le plus utilisé lors des habitations.